Bambou sacré

Nandina domestica Thunb.

origine du Japon, Corée

Il doit son surnom de « Bambou » à son port , et de « Bambou sacré » à sa présence devant tous les autels des maisons et des bateaux.Le feuillage est persistant, les feuilles au débourrage sont rouges et à l’automne rouge orangé. Les feuilles sont trifoliées et les folioles allongées donnent un air vaporeux; aux fleurs du printemps succèdent des couronnes de baies d’un rouge éclatant qui sont décoratives tout l’hiver. En pharmacopée chinoise il est utilisé pour ses propriétés sédatives et astringentes. Il est présent au jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon.Il est classé dans la famille des Berbéridacées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *