Frêne commun

Fraxinus excelsior L.

Il est originaire d’ Europe. Il est  dioïque  ou polygame. Son écorce est lisse, grisâtre se crevassant avec l’âge, se couvrant de lichen blanc argent. Les feuilles pennées avec 7 à 15 folioles dentées, elles se décomposent rapidement. Les bourgeons terminaux sont noir velouté. Son pollen est responsable de pollinose. 

Il reste une plante médicinale, feuilles sont diurétiques, laxatives et sudorifiques, il est surnommé quinquina à cause de son écorce en décoction  fébrifuge,  et anti-diarrhéique.

La frênette est une boisson rafraîchissante faite avec les feuilles. (Consulter  :  le frêne, Guy Motel, Actes Sud).

Des Frênes, il est le plus sensible à cette  maladie cryptogamique, la chalarose du frêne déclenchée par un champignon hymenoscyphos pseudoalbidus , menaçant sa disparition surtout dans le nord de la France et progressant vers le sud.

consulter   www.nord-nature.org

Exif_JPEG_PICTURE

Exif_JPEG_PICTUREfraxinus excelsior DSC00726

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *