Symphorine blanche

Symphoricarpos albus (L.) S.F.Blake

Cet arbuste  fut très apprécié au XIX° siècle comme plante décorative, puis il s’est naturalisé. Il  est assez envahissant.

Aux petites clochettes blanc rosé succèdent des grosses baies blanc nacré qui persistent une partie de l ‘hiver. Ces fruits sont toxiques.

Il y a des cultivars jouant sur la couleur, sur le port.  

IL est présent au jardin botanique de Lyon, et dans de nombreux jardins d’où il peut s’échapper.

Exif_JPEG_PICTUREsymphoricarpos albus DSC08847

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *