Crocus safran, Or rouge

.

Crocus sativus L.

 Cultivé il se retrouve dans certains champs secs, de la famille des Iridacées la plante ne présente pas de tige, elle a bulbe assez gros entouré de fibres brunes qui est uniflore , l’ovaire de la fleur est ancré dans le sol , ils émergent les 6 tépales , elle présente un stigmate découpé en 3 divisions orangées , ces filaments sont vendus sous le nom de Safran. Dans le midi le safran d’automne est spontané. Le safran est médicinal et un condiment. Sa culture revient en France, elle demande du soin de l ‘attention, des heures de travail, son prix de vente est de ce fait élevé, c’est « l’Or rouge ». Le Bugey et son climat permettent sa culture comme à la Safranière à Peyrieu dans le Bugey (Ain), au moulin de Riottier à Jayat (Ain) . Attention le Roucou en poudre falsifie le vrai safran. Il existe une Association des safraniers de France. Il y a de nombreux cultivars en Espagne , en Suisse dans le Valais, en Italie, en Inde , jouant sur la saveur, douce, amère… , et son parfum. Cette saveur est due à la molécule la plus importante, le safranal, ce dernier associé à la picrocrocine est responsable de l’amertume, et la crocine responsable de la couleur jaune. (consulter www.sativus.com)

My beautiful picture

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *