Chélidoine, Herbe aux verrues, Grande éclaire, Herbe de l’hirondelle, Lait du diable

Chelidonium majus L.
 
La chélidoine pousse dans les sites urbains anciens, dans les broussailles, sur les murs. En coupant la tige un suc jaune rouille s’écoule, riche en alcaloïdes, il fait disparaître les verrues, dangereux sur la peau saine.  Elle fleurit au retour des hirondelles. S’en suivent des fruits secs, une capsule linéaire à 2 valves s’ouvrant de bas en haut. 
Famille des Papavéracées.
 
Chelidonium majus
Chelidonium majus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.