Buis commun

Buxus sempervirens L.

Ce buis couvre les collines calcaires, les colonise  après la déprise agricole .

Il fleurit en avril développant un parfum tenace souvent peu apprécié. A l’aisselle des feuilles, de façon discrète les fleurs mâles entourent les fleurs femelles. Puis apparaissent des fruits secs, des capsules en forme de petites marmites qui libèrent des graines noires luisantes très dangereuses. En cas de grande sécheresse, les feuilles s’enrichissent en pigments  cuivrés.

Son bois serré homogène peut acquérir un beau poli.

 Le Buis est sévèrement attaqué par la pyrale du buis : Cydalima perspectalis , un papillon de nuit originaire d’Asie qui pond au centre du Buis et qui mange les jeunes feuilles, il reste un arbuste squelettique qui se voit dans l’Ain, rive droite, niveau Revermont .

Il est attaqué par un champignon Cylindrocladium buxicola , c’est la cylindrocladiose  

Les buis des bordures des allées des jardins à la française de petite taille et se prêtant au topiaire sont un cultivar ‘Suffruticosa’, soit le buis arbustif et ne sont pas épargnés du champignon et du papillon.  Le cultivar ‘Rotundifolia’ est le Buis béni avec ses grandes feuilles arrondies est celui des fêtes de Pâques.

Il y a des cultivars, jouant sur la couleur des feuilles.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *