Brome stérile

Anisantha sterilis (L.) Nevski

Ce Brome atteint le mètre, une inflorescence penchée, scabres, lâche, aux épillets aristés longuement. Les feuilles sont rudes, la ligule ovale, membraneuse, déchiquetée. Il colonise les lieux secs, les trottoirs , les lieux incultes dès le mois d’avril, il est annuel. Il est une « mauvaise plante » qui suit l’Homme.

Anisantha sterilis