Hamamélis de Chine, Hamamélis mou, Noisetier de sorcière

Hamamelis mollis Oliver

Pour les espèces originaires d’Asie, des forêts de feuillus de Chine, à la fin de l’hiver, fin février, avant les feuilles, les branches se couvrent de bouquets à 3 fleurs curieuses, chaque fleur a 4 longs pétales jaune d’or en lanières, alternant avec 4 petits sépales en coupe, aux bords retroussés couleur rouge sang.  A l’ intérieur de cette coupe,  l’ovaire terminé par 2 styles courts. Les 4 étamines alternent avec les pétales. Après fécondation se forme une capsule. Les feuilles évoquent celles du Noisetier, avec un  bord ondulé et acuminé. Présent au jardin botanique de Lyon, dans des parcs comme à Bourg-en-Bresse. Il existe des cultivars jouant sur la couleur feuilles et fleurs obtenus à partir d’hybrides. Ne craint pas la neige. Famille des Hamamélidacées. Pour les espèces d’Amérique du Nord, Hamamelis virginiana,  les fleurs  plus discrètes, jaune clair, cachées par les feuilles apparaissent à la fin de l’été.

Hamamelis mollis
Hamamelis mollis

Hamamelis mollis

Laisser un commentaire