Cycas du Japon, Sagou du Japon

Cycas revoluta Thunb.

C’est le Sagou du Japon, il est endémique du sud du Japon, jusqu’aux îles de Java et il est présent sur l’île le Ryükyü. Surnommé sagou car il a été souvent confondu avec un palmier, palmier dont la moelle comestible s’appelle le sagou.  Le stipe se termine par une couronne de feuilles pennées très longues, au centre à maturité, se manifeste le caractère primitif,  les fleurs femelles réduites à des ovules sont portées par des feuilles duveteuses, et donnent des graines rouges toxiques. Il n’est ni une fougère ni un palmier. Il appartient à la famille des Cycadacées. Il est décrit en 1782 par Thunberg, le botaniste suédois célèbre. Il est protégé par les moines des temples bouddhistes et sanctuaires shinto. De beaux spécimens au jardin botanique de Rome, dans les parcs d’Elche, Lisbonne. Il est devenu une plante décorative tout en évitant les gelées.

 

Cycas revoluta
Cycas revoluta