Picride Fausse-Epervière, Picride amère, Herbe-aux- vermiseaux

Picris hieracioides L.

La Picride fausse-épervière se mélange au Crépis fétide dans les terrains délaissés, le bord des chemins, les décombres et se manifeste après le printemps, elle peut atteindre 1 m 50 au sein des prairies non fauchées. La tige porte des poils doublement crochus qui donne ce toucher râpeux, de même Les feuilles allongées sessiles sauf celles de la base sont à  bord ondulé, aux poils souples sont mélangés des poils raides terminées aussi par deux petits crochets . il n’y a pas d’ odeur d’amande amère. Les capitules de fleurs jaunes toutes en ligules sont groupés le plus souvent en corymbe à l’extrémité des tiges. Les bractées de l’involucre sont étalées tout autour du capitule. Les akènes sont sans bec de couleur marron avec des stries transversales et portent des soies plumeuses . Voir http://abiris.snv.jussieu.fr. .  elle est plus courante que Helminthotheca echioides  (Picris echioides).  Se mélange avec Crepis foetida. Voir www.abiris.snv.jussieu.fr

Picris hieracioides

Picris hieracioides
Picris hieracioides
Picris hieracioides

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.