Picride Fausse-Epervière, Picride amère, Herbe-aux- vermiseaux

Picris hieracioides L.

La Picride fausse-épervière se mélange au Crépis fétide dans les terrains délaissés, le bord des chemins, les décombres et se manifeste après le printemps, elle peut atteindre 1 m 50 au sein des prairies non fauchées. La tige porte des poils doublement crochus qui donne ce toucher râpeux, de même Les feuilles allongées sessiles sauf celles de la base sont à  bord ondulé, aux poils souples sont mélangés des poils raides terminées aussi par deux petits crochets . il n’y a pas d’ odeur d’amande amère. Les capitules de fleurs jaunes toutes en ligules sont groupés le plus souvent en corymbe à l’extrémité des tiges. Les bractées de l’involucre sont étalées tout autour du capitule. Les akènes sont sans bec de couleur marron avec des stries transversales et portent des soies plumeuses . Voir http://abiris.snv.jussieu.fr. .  elle est plus courante que Helminthotheca echioides  (Picris echioides).  Se mélange avec Crepis foetida. Voir www.abiris.snv.jussieu.fr

Picris hieracioides

Picris hieracioides
Picris hieracioides
Picris hieracioides

Laisser un commentaire