Pin sylvestre

Pinus sylvestris L.

Origine Europe jusqu’à la Sibérie. L’écorce offre des plaques de couleur ocre-rouge. Les aiguilles sont groupées par 2, soit géminées ne dépassant pas 6 cm et torsadées. Il est monoïque, les fleurs mâles sont regroupées en chatons jaunes situés à la base d’un rameau de l’année, libérant un nuage de pollen en mai, les fleurs femelles de couleur pourpre sont à l’extrémité des rameaux et après fécondation évoluent en cônes ovoïdes sont petits (8 cm), ils seront mûrs au bout de deux ans. Excellent pour le reboisement. Ses bourgeons utilisées en pharmacopée sont appelés «bourgeons de sapin» aux propriétés antiseptiques, expectorants, sudorifiques. Le Pin sylvestre vit avec 892 espèces de champignons dont 186 ne se rencontrent que sur ce résineux ( ESpèces n°29 quoi de neuf chez les champignons. Il y a de nombreuses variétés. Très présent dans l’Ain.

Pinus sylvestris
Pinus sylvestris
Pinus sylvestris
Pinus sylvestris
Pinus sylvestris