Véronique couchée

Veronica prostrata L.

La véronique couchée se repère à son étalement en cercle sur le sol graveleux, sec par exemple les Brotteaux de l’Ain (Oussiat 2016), sur sol sec calcaire karstique comme ceux du Revermont, de là se dressent les grappes de fleurs bleu pâle opposées ; les 5 sépales sont glabres et  inégaux,  l ‘inférieur très court. La face inférieure des feuilles est pubescente.. Selon la classification phylogénétique elle se classe chez les Plantaginacées.

 

 

Veronica prostrata
Veronica prostrata