Jonquille, Faux-Narcisse, Jeannette, Jonquille trompette

Narcissus pseudonarcissus L.

En mars, voir février pour un hiver doux apparaissent les colonies de jonquilles Les feuilles sont allongées étroites  semi-cylindriques comme celles des joncs, d’où  jonquille. Du centre se dresse une tige uniflore. La fleur est enveloppée dans une spathe membraneuse, puis elle montre ses 6 tépales jaune clair  avec au centre le périanthe se prolonge en une couronne intra-périgoniale  jaune d’or, crénelée :  Jonquille trompette. Attention,  le bulbe peut être confondu avec celui des oignons.  Le fruit est une capsule à 3 loges libérant de nombreuses graines.  Elle est abondante dans certaines charmaies de la Dombes (St.Paul de Varax) et chênaies du Revermont. Elle est toxique car riche en alcaloïdes , notamment la lycorine. Elle fait partie des Amaryllidacées. Consulter Les plantes qui tuent chez Ulmer

 

Narcissus pseudonarcissus
Narcisus pseudonarcissus
Narcissus pseudonarcissus
Narcissus pseudonarcissus

Laisser un commentaire