Narcisse faux-narcisse, Narcisse trompette, Jonquille des bois, Jeannette

Narcissus pseudonarcissus L.

En mars, voir février pour un hiver doux apparaissent les colonies de jonquilles Les feuilles sont allongées étroites  semi-cylindriques. Du centre se dresse une tige uniflore. La fleur est enveloppée dans une spathe membraneuse, puis elle montre ses 6 tépales jaune clair  avec au centre le périanthe se prolonge en une couronne intra-périgoniale  jaune d’or, crénelée comme une trompette. Attention,  le bulbe peut être confondu avec celui des oignons.  Le fruit est une capsule à 3 loges libérant de nombreuses graines.  Elle est abondante dans certaines charmaies de la Dombes (St.Paul de Varax) et chênaies du Revermont. Elle est toxique car riche en alcaloïdes, notamment la galantamine. Famille des Amaryllidacées. Pour rester informer sur les drogues, les substances médicinales actuelles :  LES PLANTES QUI TUENT  chez ULMER 2019.

« …la Grande Jannette sa trompe creuse sonne de l’olifant sur les prés aussi la nommons-nous narcisse-trompette… »Pour un herbier Colette.

 

Narcissus pseudonarcissus
Narcisus pseudonarcissus
Narcissus pseudonarcissus
Narcissus pseudonarcissus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.