Valériane officinale, Herbe-aux-chats, Herbe-aux-loups, Herbe aux coupures

Valeriana officinalis L.

La Valériane officinale se remarque au bord des fossés, les prairies humides, les clairières, elle monte jusqu’ à 1000 m. Elle n’est pas présente dans le bassin méditerranéen et ne peut être remplacée par Centranthus ruberSa tige est robuste et cannelée, ses feuilles sont longues et découpées, en 9 à 11 folioles dentées. Son rhizome séché a des propriétés médicinales, il a une odeur désagréable qui attire les chats.  Elle est présente au jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon. Selon la classification phylogénétique:  famille des Caprifoliacées et non plus Valérianacées.

 

Valeriana officinalis
Valeriana officinalis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.