Marronnier commun, Marronnier d’Inde

Aesculus hippocastanum  L.

Originaire de Grèce, arrive en France en 1600. Les feuilles palmées ont  3 à 7 folioles, les fleurs sont disposées en thyrses pyramidaux. La bogue épineuse est une capsule s’ouvrant par 3 fentes d’où s’échappe une graine, dit le « marron d’Inde« , de saveur amère, non comestible. Les bourgeons sont  visqueux. L’écorce lisse se débite en plaquettes. La graine a des propriétés constrictives sur les vaisseaux sanguins, l’écorce et le fruit ont remplacé le quinquina car ils produisent une substance fébrifuge. Il y a de nombreux cultivars. Les feuilles sont creusées par les galeries des chenilles : la mineuse du marronnier Cameraria ohridella et attaquées par un champignon qui fait apparaître des tâches brunes, jaunes. Il est présent au Parc de la Tête d’Or à Lyon parcs de Bourge-enBresse. Famille des Sapindacées où sont rangés les   Acer

Aesculus hippocastanum
Aesculus hippocastanum
Aesculus hippocastanum
Aesculus hipoocastanum
Asesculus hippocastanum

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.