Olivier d’Europe

 

Olea europea L. subsp. europea

L’olivier est cultivé  depuis longtemps dans les pays méditerranéen. Un tronc noueux, une écorce crevassée, un houppier en boule compacte, un feuillage persistant, les feuilles allongées d’un vert gris avec une face inférieure duveteuse, qui tombent au bout de trois mois. Les fleurs apparaissent au début du printemps, en petites grappes avec une corolle à 4 pétales , 4 étamines et un ovaire de forme arrondie. Les fruits, des drupes se forment sur les bois de l ‘année précédente, la pulpe est riche en matières lipidiques. La variété europea ou équivalent à la ssp. sativa a donné naissance à de nombreux cultivars, ces populations abandonnées retournent à l’état sauvage. L’espèce Olea europaea var. sylvestris ou ssp. oleaster serait la forme ancestrale, portant des épines; on la trouve dans le maquis.  Il est plusieurs fois centenaire. Les cultivars sont divers en fonction de ce que l ‘on attend du fruit pour la consommation. Pour connaître les cultivars Encyclopédie des plantes alimentaires de M.Chauvet ED. Belin. Il est présent au jardin botanique de Lyon. Consulter le livre de l’Olivier de .C.Amouretti aux Edisud. Actuellement l’olivier est attaqué par une bactérie Xylella fastidiosa, qui a démarrée en Italie, pour s’étendre en Provence, cette bactérie est transmise par la cicadelle. L’olivier fait partie des symboles chrétiens, et l huile de l’olivier a une signification symbolique.

Olea europea
Olea europea
Olea europea Palmeraie d’Elche
Olea europea Cathédrale St.Jean Lyon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.