Vipérine commune, Herbe aux vipères

Echium vulgare L.

La Vipérine se plaît dans les milieux secs, les prairies artificielles, les décombres. Ses fleurs bleues en coupe laissent dépasser les étamines, et le stigmate comme une langue de vipère. Son toucher est piquant. Pour la médecine des signatures elle guérit les morsures de serpent. Elle est bisannuelle, et mellifère. Émolliente, pectorale et diurétique, elle peut remplacer la Consoude. Elle fait partie des Boraginacées.

echium vulgare DSC02214

Echium vulgare

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.