Peuplier noir, Le Liard, Peuplier franc

Populus nigra subs. nigra L.

 En France il est spontané, surtout le long de cours d’eau, caractéristique des ripisylves.  Il est dioïque. Les feuilles sont triangulaires, bordées de dents conniventes sauf au niveau de la pointe, et portées par un long pétiole aplati vers le sommet,  facilitant son balancement. A l’automne elles virent au jaune d’or.  Les bourgeons pointus, visqueux  riches en molécules flavoniques, populosides et tannins sont utilisés en gemmothérapie, Gemmae populi, on prépare la fameuse pommade , l' »onguent populeum » et les abeilles s’en servent pour fabriquer le propolis. Il exhale un odeur balsamique. Le bois sert  la fabrication d’un excellent  charbon de bois. Son écorce est un ensemble de grosses plaques ligneuses. Il caractérise la ripisylve celle de la rivière d’Ain,  (Pont d’Ain, Longeville…), celle de la  Reyssouze (Bourg-en-Bresse . http://peupliernoir.orleans.inra.fr/

Populus nigra
Populus nigra

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.