Chêne liège

Quercus suber 
Originaire  bordure de Méditerranée, Portugal, Afrique du Nord. Il exige de la la lumière, de la chaleur, ne supporte pas le gel , l’humidité et le sol calcaire. Il est mélangé au Chêne vert, Quercus ilex. 
Il se reconnaît à son écorce grise très épaisse et profondément crevassée, épaisse de 30 cm. Les feuilles sont persistantes, coriaces et épineuses avec 5 à 7 paires de nervures secondaires et tomenteuses face inférieure. Les glands sont mûrs la première année. Ils sont placées dans une cupule  veloutée. Le liège de son écorce a de nombreuses utilisations, le prélèvement affaiblit l’arbre. Quand le tronc atteint  15 cm l’écorce de liège est appelée liège mâle, il est sans valeur, la deuxième écorce , liège femelle, est prélevée et utilisée.

 Il caractérise le Portugal, et en Afrique du Sud. Il a une grande longévité 300 ans. Il est présent au Parc de la Tête d’Or à Lyon.

 ans 

Quercus suber
Quercus suber
Quercus suber