Cyprès de Tassili, Cyprès de Duprez, la Tarot

Cupressus dupreziana A.Camus

Il est découvert en 1925 au Sahara, il a un port fastigié naturel, il est le vicariant du Cyprès de l’Atlas, Cupresus atlantica , les études phylogénétiques confirment que ce sont deux espèces différentes. Il est endémique du Haut-Atlas où il porte le nom de Tarot. Le cône femelle est oblongue à 12 écailles. Il est magnifique au parc de la Tête d’Or à Lyon (France). Il a une originalité, il présente une apomixie paternelle, la graine se forme à partir du contenu génétique du grain de pollen, la fleur femelle n’apporte que les substances nutritives. L’INRA de montpellier à l’ origine de cette découverte se sert de mère porteuse Cupressus sempervirens pour multiplier les cyprès de Tassili en voie de disparition UICN EN.

Pour compléter un texte intéressant sur Espèces n°32 2019 juin Août « l’extrême résistance du cyrès saharien » par F.Médail.

Cupressus dupreziana
Cupressus dupreziana

Laisser un commentaire