Hamamélis, les Noisetiers de sorcière

Les Hamamélis des arbustes originaires d’Asie ou d’Amérique du nord, introduits en Europe pour leurs fleurs originales, qui justifient le nom de noisetier des sorcières,  les feuilles évoquent celles du noisetier avec des couleurs automnales esthétiques.  Pour les espèces d’Asie, avant la fin de l’hiver sur les branches nues apparaît une succession d’une dizaine de glomérules de 3 fleurs, chacune originale, offre 4 longs pétales jaunes en lanières, alternant avec 4 petits sépales en coupe duveteux et 4 bords retroussés lisses au couleur rouge sang, à la base 4 calicules. A l’ intérieur de cette coupe l’ovaire terminé par 2 styles courts. Les 4 étamines alternent avec les pétales. Après fécondation se forme une capsule. Pour les espèces d’Amérique du Nord les fleurs  plus discrètes cachées par les feuilles apparaissent à la fin de l’été.

Hamamelis virginiana L. Hamamélis de Virginie

Il est originaire d’Amérique du Nord. Cet arbuste a un port évasé, les fleurs parfumées se forment à l’automne, et le feuillage prend une teinte jaune d’or éclatant. Se trouve à  au jardin botanique de Meise à Bruxelles, au jardin botanique de Lyon. Il a des propriétés médicinales surtout chez les indiens.

hamamelis virginiana

Hamamelis japonica Sieb. Hamamélis du Japon 

Il est originaire du Japon où il croît dans les forêts. Ses fleurs apparaissent à la fin de l’hiver sont odorantes, les pétales sont jaune pâles et tire-bouchonnées. Le feuillage prend des teinte rouge à l’automne. Il y a des cultivars portant sur la couleur des pétales. Au jardin du Vaterival  ‘Diane’ offre ses fleurs orangées, et ‘Primavera’ ses magnifiques fleurs jaunes lumineuses.

Hamamelis mollis Oliver , Hamamélis d’Asie

Il est originaire d’Asie. Avant la fin de l’hiver sur les branches nues apparaît une succession d’une dizaine de glomérules de 3 fleurs, chacune originale, offre 4 longs pétales jaunes en lanières, alternant avec 4 petits sépales en coupe duveteux et 4 bords retroussés lisses au couleur rouge bordeaux, à la base 4 calicules. A l’ intérieur de cette coupe l’ovaire terminé par 2 styles courts. Les 4 étamines alternent avec les pétales. Après fécondation se forme une capsule.

Hamamelis moliis

Laisser un commentaire