Palmier dattier

Phoenix dactylifera L.

 Il est le palmier des oasis sahariennes, cultivé depuis plus de 6000 ans av.J.C., difficile de le trouver à l’état sauvage . Il atteint 20 m de haut, les feuilles sont pennées, les racines profondes atteignent la nappe phréatique, «  les pieds dans l’eau la tête au soleil ».

Dioïque, seuls les pieds femelles porteront après pollinisation et fécondation des fruits, les dattes 100 kg par pied.

Une datte est une baie et non un fruit à noyau, autour l’épicarpe brillant, le mésocarpe charnu et sucré et le péricarpe membraneux protogeant un noyau très dur, avec  un sillon central et à l ‘intérieur un embryon. Cette dureté est due à l’ endoderme se présentant blanc nacré, un peu façon ivoire.    

Cultivés depuis fort longtemps les cultivars sont choisis par rapport la qualité de  la chair.

Il ne s’agit pas d’un arbre, la tige solide est le stipe et il n’y a pas de branches,

Le stipe est un matériau de construction, la palme donc  la feuille divisée sert de couverture. Il est présent au Parc de la Tête d’Or à Lyon.

phoenix dactylifera phoenix dactylifera DSC03180phoenix-canariensis-dsc03940

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *