Sophora du Japon

Styphnolobium japonicum (L.) Schott  (Sophora japonica)

Originaire de Chine, introduction en Europe en 1747 par le père d’Incarville

Essence de lumière qui tolère sécheresse,  chaleur et s’adapte très bien au milieu urbain. Écorce grise fissurée. Feuilles assez semblables à celles du Robinier Faux-Acacia, mais les folioles sont acuminées, la base de la feuille est bulbeuse protégeant le bourgeon. Les fleurs sont blanches et mellifères, et dispersées en grappes très longuezs très élégantes,  les fruits sont des gousses étranglées entre chaque graine évoquant les cacahuètes . De beaux exemplaires au Parc de la Tête d’Or à Lyon (France)

sophora japonica
sophora japonica
sophora japonica
sophora japonica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *