Mélampyre des champs, Rougeotte, Blé de vache, Queue de renard

Melampyrum arvense L.

Il peut être qualifié de plante messicole, car il accompagnait la culture du blé, et donnait de ce fait une coloration rouge à la farine. Il a été éliminé et se localise dans des anciennes cultures, des friches. 2018, se trouve dans des riches à Leymiat (Ain commune de Poncin). Les bractées violettes ont à la face inférieure des verrues ponctiformes pourpres, il s’agit selon la fleur de Belgique la sous-espèce arvense. Il s’agit d’une plante hémiparasite de medicago sativa, voisine des Mélampyres . Il est accompagné de l’Orchis bouc en grande quantité.

Il fait partie des Orobanchacées.