Fougère-aigle

Pteridium aquilinum (L.) Kuhn

Cette fougère est la plus courante, envahissante, cosmopolite elle se trouve jusqu’à 2000 m. Un rhizome noir et fibreux lui permet de coloniser rapidement les milieux friches, milieux incendiés, coupes de bois. La fronde est de très grande taille jusqu’à 1 m, elle se dessèche l’ hiver. Les spores sont rares, elle stérile. Elle manifeste des propriétés allopathiques qui bloquent la germination des graines. En gestion forestière elle doit être encadrée et limitée dans son extension. Actuellement l’analyse de ses composés chimiques révèle une grande toxicité, pour l’homme qui la consomme, le bétail y compris les chevaux. En sectionnant la partie inférieure du  pétiole on distingue au microscope un aigle à 2 têtes , mais les frondes qui se déploient au printemps évoquent les serres des aigles.

pteridium aquilinum DSC09375