Coronille émérus

Hippocrepis emerus (L.) Lassen

Cet arbuste atteint 1 à 2 m. sur les rochers calcaires et milieux secs, et en recolonisation forestière, de mai à juin il offre une abondante floraison jaune d’or, font des gousses aux articles étranglés. Il couvre d’une parure dorée les rochers calcaires des gorges de l’Ain.  Il est cultivés dans les parcs et les jardins pour son ornement. Il est souvent accompagné d’Hippocrepis comosa. Il est le Bois de lièvre, ces derniers assis sur leur derrière mangent les pousses. Il est présent au Parc de la Tête d’Or.

hippocrepis emerus DSC08109hippocrepis emerus DSC08120

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *