Lamier blanc, Ortie blanche, Ortie morte

Lamium album L.

Ce lamier blanc accompagne l’homme, dans les  jardins, haies, bords des chemins. Plante médicinale reconnue par les herboristes du Moyen Age. Les feuilles sont pointues, les fleurs a deux grandes lèvres évoquant la gueule de l’ogre féminin, Lamia. La lèvre supérieure est velue, l’inférieure a 2 à 3 dents sur le côté (distinction avec Lamium maculatum var. album avec une seule dent.). 

Ce surnom d’Ortie blanche ou Ortie morte ne convient pas car ce lamier de la famille des Lamiacées n’a pas de poils urticants. Souvent mêlé aux Orties, il se distingue mal avant la floraison.

Exif_JPEG_PICTURE

lamium album DSC07742

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *