Mouron rouge des champs

Anagallis arvensis L. ssp. arvensis 

ou Lysimachia arvensis (L.) U.Manns& Anderb.

Plante annuelle couchée dans les champs après la récolte ou dans les jardins considérée comme mauvaise herbe au sol argileux. Les feuilles opposées et sans pétiole sont ponctuées de points noirs, de petites glandes, les tiges ont une section carrée, les fleurs rouge cinabre  s’ouvrent au soleil, ce qui lui vaut le nom de « Miroir du temps », les pétales portent sur la bordure de petites glandes visibles à la loupe, le pédoncule est plus long que les feuilles. Les fruits sont des capsules sphériques dont la partie supérieure se découpe comme un couvercle, une pyxide.  Le Mouron rouge est toxique pour les animaux , lapins, gallinacées car riche en saponines. Il est la Fausse Morgeline.  Il est une plante médicinale. Famille des Myrsinacées , classification philogénétique, et plus classique Primulacées.

anagallis arvensis anagallis arvensis DSC09306

Le Mouron bleu s’en distingue par la cellule terminale du poil du étale de forme ellipsoïde. (Flore d’Ile-de-France P.Jauzein, O.Nawrot) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *