Salsifis d’orient, barbe de bouc

Tragopogon pratensis subsp. orientalis (L.) Celak

Si le salsifis cultivé a des fleurs violettes et une énorme racine, le sauvage offre dans les prés de grands capitules de fleurs jaunes d’or. Il est bisannuelle. Il fleurit de mai à juin, les capitules s’ouvrent le matin et se ferment dans l’après-midi. Les longues feuilles se mangent en salade. Le plus spectaculaire est l’apparition du fruit semblable à celui du pissenlit mais avec des soies plumeuses, qui le surnomment « Barbe-de-Bouc ». Plante mellifère.

tragopogon pratensis DSC08039tragopogon pratensis DSC08038

 

 

Tragopogon pourrifolius

Salsifis cultivé

Sa racine est blanche, à ne pas confondre avec la racine noire de la Scorzonère. Le Salsifis est échappé de jardin dans la région méditerranéenne. Il n’est guère plus consommé.

tragopogon porrifolius DSC08200

Tragopogon pratensis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.