Tulipe sauvage

Tulipa sylvestris L. subsp. sylvestris

Tulipe sauvage

La tulipe solitaire émerge d’un feuillage retombant, la corolle à 6 tépales, éclatant d’un jaune d’or, se penche vers le sol avant son épanouissement. Elle exhale un doux parfum, provenant de nombreux poils sécréteurs à la base des étamines et des tépales. Il est possible de trouver un tépale interne supplémentaire portant une esquisse d’étamines. La floraison est éphémère une quinzaine de jours en avril, quand elle veut bien apparaître, elle se repère à ses nombreuses feuilles très longues étalées sur le sol. Elle a disparu des vignes suite au travail mécanique et utilisation d’herbicides, avec la suppression de ces derniers les bulbes vont se réveiller. Elle résiste au froid de l ‘hiver par sa bulbe entourée de bulbilles assurant sa propagation. Elle est naturalisée en France, venue d’Iran en 1650, elle colonise les vignes les pelouse arides, dans l »Europe méridionale. Elle se manifeste dans d’anciennes vignes vers Dracé, Romanèche-Thoreins (2015).

Le journal ouest-france signale sa réapparition dans les vignes en 2013 , la mairie de Die participe à son sauvetage, www.mairie-die.fr, voir les pays de Loire , www.vouvraypatrimoine.fr (2014)

tulipa sylvestris DSC03003tulipa sylvestris DSC02990tulipa sylvestris DSC02978DSC02998