Véronique à feuille de serpollet

Veronica serpyllifolia L.

Se développe dans les prairies humides de mai à juillet, la tige ne dépasse pas  20 cm de haut.  Cette Véronique passe inaperçue, les fleurs sont d ‘un bleu pâle avec des veines bleu foncé et sont distribuées en grappe. Elle s’identifie à sa capsule en cœur plus ou moins velue, avec un style dépassant l’échancrure. Elle aime la clairière humide, les bords de jardin.

Elle fait partie des Plantaginacées (classification phylogénétique).

Elle est courante dans les bords des étangs de la Dombes.

 

Veronica serpyllifolia

Laisser un commentaire