Ricin commun, Palmi Christi

Ricinus communis L.

Une plante aussi belle que grandement toxique, Ricinus communis. Elle est annuelle, elle est monoïque, sur la haute tige des fleurs mâles aux étamines jaunes nombreuses et en partie supérieure des fleurs femelles aux stigmates rouge vif. Apparaissent rapidement des capsules hérissées contenant des graines évoquant le dos des tiques avec une caroncule blanche, d’où son nom à l’île de la Réunion « tantan« .

Des graines on extrait de l ‘huile de ricin, nommée huile de carapate, son indice de viscosité très élevé en fait le lubrifiant de choix des voitures de course.  Si l’ huile est purgative, elle n’est pas toxique mais la graine et le feuillage sont toxiques contenant de la ricine, et ricinine, trois graines peuvent tuer un enfant !!!. La ricine  et la ricinine sont solubles dans l’eau et peuvent être utilisées à des fins terroristes mélangées à de l’eau potable, qui sont détruites par l’eau de javel.

La ricine pénétrant dans les cellules humaines s’attaquent aux ribosomes et les cellules meurent devenues incapables de réaliser leur synthèse. La ricine est une molécule de choix des terroristes. Consulter le Triomphe des Graines de Thor Hanson , le parapluie fatal.

Le ricin est appelé Palma Christi. Pour l’ornement il y a des cultivars aux larges feuilles ou aux feuilles pourprées. Jardins botaniques de Lausanne, Genève,  Lyon et de nombreux parcs. Pour la toxicité www.castoroil.in, ou histoires fabuleuses des plantes créoles de Longuefosse chez Orphie.

ricinus DSC01801ricinus DSC01800ricinus DSC01795ricinus DSC01798ricinus DSC01958