Gaillet des marais

Galium palustre L.

C’est un hélophyte géophyte qui fleurit après juillet, et qui passe inaperçu, les tiges souples emmêlées se cachent dans la phragmitaie ou des fourrés. Les feuilles sont verticillées par 4, la tige est scabre, les inflorescence en panicule terminale. Il a besoin d’une immersion et d’un assèchement. Il est résent dès juillet dans les étangs de la Dombes. 

Ne pas confondre avec Galium uliginosum riche en aspérités niveau tige et feuilles.