Myriophylle en épi

Myriophyllum spicatum L..

Le Myriophylle vit immergé, tant en restant fixé au sol par des racines avec  des feuilles réduites à des segments capillaires. Il envahit l’étang de faible profondeur. Ce fouillis est un excellent lieu de ponte pour les carpes.

L’oxygène de la photosynthèse est accumulé  dans les nombreuses lacunes de ces tissus, quand la pression est trop grande il est expulsé et alors l’étang émet un doux murmure!!!. 

Les fleurs se dressent  hors de l’eau, disposées en verticilles, au sommet les fleurs mâles et puis les fleurs femelles. 

Il fait face au rigueur de l’hiver ou de l’assèchement grâce aux hibernacles, des bourgeons terminaux alourdit de réserves qui tombent dans la vase.  

 

myriophyllum verticillatum myriophyllum verticillum

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *