Oenanthe aquatique, Ciguë aquatique, Persil des fous

Oenanthe aquatica (L.) Poir.

L’Oenanthe vit au bord de l’eau se plaît sur les grèves, elle est bisannuelle. Les feuilles en lanières, immergées forme un habitat pour les pontes et les alvins, les feuilles aériennes sont semblables aux feuilles du Persil. Fin juillet la floraison blanche forme un ensemble floconneux , on reconnaît facilement les caractéristiques de la familles des Apiacées (les carottes). Elle est présente dans les étangs de la Dombes où elle porte le nom de « Fenouil d’eau », les carpes s’en régalent bien qu ‘elle ait des propriétés vénéneuses, ces dernières la surnomment Ciguë aquatique, Persil des fous, Phellandrie . Elle dégage une odeur peu agréable. (Fut identifiée Oenanthe phellandrium). Chez les chevaux elle détermine une action directe sur les centres nerveux conduisant à la paralysie.

oenanthe aquatica

Exif_JPEG_PICTURE

Exif_JPEG_PICTURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *