Fruit à pain, Uru

Artocarpus altilis  (Parkinson) Fosberg
En anglais le fruit de l’arbre à pain est le breadfruit.

L’arbre est monoïque, les fleurs sont petites et les femelles serrées les unes contre les autres, après fécondation donnent des fruits qui se soudent et forment un syncarpe, à la peau un peu rugueuse marquée de magnifiques dessins hexagonaux, à maturité ils exsudent un latex blanc comme d’ailleurs l’ensemble de l’arbre.  Il y a de nombreuses variétés dont celle sans noyaux. Sa culture s’est étendue dans toutes les îles tropicales. 

 Le fruit est bouilli  ou cuit sur le grill comme la patate douce. (Des recettes dans le Babette book chez Albin Michel). La   pulpe blanche est composée d’amidon, de vitamines et de fibres. Les fleurs mâles sont comestibles et sont appelées « popotes « . 

Se trouve en vente dans les magasins exotiques à Lyon rue d’Algérie ou les frères Tangue ou Grand Frais.

(Le Bounty,  navire anglais en 1788 a pour mission de prélever des plants de l’arbre à pain à Tahiti pour les planter à la Jamaïque afin de donner de la nourriture aux esclaves. La révolte, la mutinerie sont à l’origine du film et de nombreux romans. )

 

Famille des Moracées comportant le jaquier. 

artocarpus altilis

artocarpus-altilis-dsc02926

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *