Chayotte, Christophine, Chou-Chou

Sechium edule (jacq. ) Sw.

La Chayotte ainsi nommée dans le sud de la France est une liane dioïque, il faut des  pieds mâles et femelles pour obtenir un fruit, une baie ; cette dernière ressemble à une grosse poire, à la chair croquante, gorgée d’eau; elle se consomme cuite en gratin, en soupe,  en compote ou râpée . Les baies qui n’ont pas le temps de grossir à la fin de saison se préparent comme des cornichonsIl est possible de faire démarrer la germination dans un pot au printemps. Elle fait partie des Cucurbitacées.

La chayotte est l’emblème de la commune de Salazie, de  l ‘île de la Réunion située au nord est du Piton des neiges elle est surnommée Chou-Chou. Elle fut cultivée par les Aztèques et introduit à l’île de la Réunion au milieu du XIX° siècle. Ses tiges de bonne qualité servent à fabriquer des fibres utilisées dans la fabrication de chapeaux du Bertel (petit sac plat) . Les fibres sont exportées en Europe notamment en Italie. Son tubercule est la « patate chou-chou »,   son fruit est un légume riche en sels minéraux,  peu calorifique. Aux Antilles elle est la Christophine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *