Noix de Bancoulier

Aleurites  moluccanus (L.) Willd.  ( Aleurites triloba)

Cet arbre le Bancoulier, ou Noyer des Moluques, vit en bordure du Pacifique  aux Molunes, en Calédonie, il exige de la chaleur et de l’humidité. Il appartient à la famille des Euphorbiacées.  Il est monoïque,  les fleurs femelles donnent des fruits à coques très dures contenant deux graines, les noix de Bancoul.

Elles sont riches en acides gras acide linoléique, acide linolénique, et oligo-éléments, leur extraction conduit à l‘huile de Bancoul, à Tahiti huile de TuTui.

Ces noix  sont purgatives, laxatives. En Europe elles sont prisées dans les cures d’amaigrissement en cosmétiques pour une bonne hydratation de la peau, atténuation des rides.  S’achètent à Lyon, rue d’Algérie sous le nom de Ambition de Kemeri.  Ces amandes se consomment cuites après être broyées au pilon, peuvent servir d’épaississant d’une sauce.

Autrefois les indigènes se servaient de l’ huile pour s’éclairer et la suie de la carbonisation était utilisée pour les tatouages, l’écorce à l’état frais  donne un suc astringent  utilisé en gargarisme mélangé à de l’eau de coco pour traiter les angines. L’écorce sert de teinture de couleur brune pour les Tapa.  (Consulter Traité des plantes tropicales d’Yves Delange).
noix de bancoulier DSC03518

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *