Coqueret du Pérou

Physalis peruviana L.

Bien que ressemblant à une cerise, la physalis appartient à la famille des Solanacées, la baie verte ne doit pas être consommée car riche en solanine. A maturité  cette baie vire au jaune orangé , elle est protégée par la soudure de 5 sépales parcheminés qui la transforme en lampion d’où ses surnoms :  Amour en cage, Groseille du Cap, Coqueret du Pérou, Alkékange.

La pulpe est acidulée et remplie de minuscules graines, elle est riche en anti-oxydants, Vit.C, vit.E , provitamine A, et sels minéraux dont le phosphore. Les fleurs jaune clair sont maculées de brun violet. (consulter le Babeth book chez Albin Michel, cofectionner un gratin de physalis et de mangue!!)
Physalis alkekengi L. est l’espèce cultivée ornementale  pour ses calices et ses fruits d’un rouge orangé

physalis peruviana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *