Matricaire officinale, Grande camomille, Oeil-du-soleil

Tanacetum parthenium (L.) Sch.Bip.

La Grande camomille était cultivée dans tous les jardins en tant que plante décorative des bordures ou plante médicinale. Elle affectionne les lieux rudéraux et cultivés, elle est très odorante. Les feuilles sont palmatiséquées avec des lobes larges. Au niveau du capitule les fleurs centrales sont en tibe jaune vif et sur le pourtour des fleurs blanches ligilées, les capitules sont placés en corymbe. Elle est présente en Europe méridionale et Ouest de l’Asie. Il ne faut pas la confondre avec la Camomille allemande , Matricaria recutita ,ou Camomille romaine Chamaemelum nobile , elle n’a pas les mêmes propriétés médicinales, elle combat la migraine, les troubles digestifs, elle est anti-inflammatoire, les troubles digestifs.

Au Moyen Age elle est utilisée pour chasser la peste, et masquer les odeurs corporelles. Elle se nomme aussi la Barbotine. Il existe le cultivar ‘Bonnet Blanc‘ , dont l’ensemble du capitule est resserré et semble comprimé les fleurs jaunes centrales.

tanacetum-parthenicum-dsc04953

 

Tanacetum parthenium
Tanacetum parthenium ‘Bonnet Blanc’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.