Armoise des champs, Armoise champêtre

Artemisia campestris L.

Cette armoise n’est pas odorante, glabre, insignifiante, tiges rougeâtres, rameuses les feuilles sont tripennatiséquées,  très fines, les fleurs sont jaunes tubuleuses et disposées en panicule lâche, elles apparaissent à l’automne.

Elle pousse sur des terrains secs, incultes, comme des gravières voir les Brotteaux de l’Ain ou le long des voies ferrées. Elle n’est pas médicinale. Son habitat la rend vulnérable.

Artemisia campestris
Artemisia campestris
Artemisia campestris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *